Comment lutter contre les ravageurs du chêne ?

Qui sont les ravageurs du chêne ?

La processionnaire du chêne et le bombyx disparate sont deux ravageurs qui, au stade larvaire (chenille), attaquent le chêne en dévorant les feuilles.
Les chenilles de la processionnaire du chêne sont urticantes pour l’homme et les animaux alors que celles du bombyx sont inoffensives

Quels sont les risques ?

En forêt sur des peuplements clairs, en lisière ou sur des arbres isolés

Processionnaire du chêne :
En juillet les papillons apparaissent et pondent. A partir de mars avril de l’année suivante, les chenilles se nourrissent des feuilles pendant la nuit et tissent des toiles.
En juin les nids volumineux se forment sur les troncs et les branches maîtresses.

Bombyx disparate :
A partir d’avril et jusqu’à fin juin les chenilles se nourrissent des feuilles. Elles se métamorphosent en papillon à partir de juillet et pondent entre juillet et septembre.

Les attaques provoquent :
– Défoliation
– Réduction de croissance,
– Affaiblissement de l’arbre le rendant sensible aux ravageurs secondaires (scolytes, agriles…)

Pour l’homme et les animaux domestiques

Seule la chenille processionnaire est urticante. Ses petits poils légers avec harpon et poche de venin sont urticants plusieurs mois.

Quels sont les moyens de lutte

Nous vous proposons la combinaison de 3 techniques alternatives sans pesticides.

Le piégeage des papillons :
Afin de réduire la prolifération de l’insecte vous piégez le papillon mâle, évitez la fécondation des femelles et ainsi limitez les pontes et donc les chenilles de l’année suivante.
Vous pouvez installer des pièges à phéromone à partir de mi-juin jusqu’à mi-septembre avec des phéromones spécifiques pour chacun des insectes.

La lutte combinée toujours plus efficace
La combinaison des luttes alternatives permet de couvrir le cycle complet de vie de l’insecte

L’application sur les chenilles :
Chenille processionnaire du chêne : l’application de nématodes se fait dès l’éclosion des œufs et apparition des nids sur les troncs. L’application du BT se fait dès apparition des feuilles.                Bombyx disparate : l’application des nématodes s’effectue dès l’apparition des chenilles. L’application du BT se fait dès apparition des feuilles.

nématode

L’installation de nichoirs :
De la nidification à l’envol des oisillons, un couple de mésange ingère de 500 à 800 chenilles. L’installation des nichoirs favorise la prédation naturelle et vient réduire la pression

Retrouvez les méthodes alternatives sur : https://boutique.biova-france.fr/130-chene

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *