Eviter les amendes et lutter contre la chenille processionnaire du pin - Biova

fShare
5
Pin It

ecopiege   chenille processionnaire

 

Ce vendredi matin, la mairie de Millau a pris un arrêté pour lutter contre la prolifération des chenilles processionnaires du pin.

La mairie a ainsi décidé de verbaliser 38 euros les particuliers qui ne participeraient pas à l’éradication de ces chenilles. Les propriétaires qui ne prendraient pas les dispositions nécessaires seront avertis une première fois par lettre recommandée qui les priera de prendre des dispositions pour piéger les chenilles ou détruire les nids.

Le service des espaces verts de la mairie se tiendra à la disposition des Millavois pour prodiguer du conseil mais n’interviendra que sur le domaine public.

Ecopièges de novembre à avril et pièges à phéromone de mai à octobre sur https://boutique.biova-france.fr/index.cfm 

source article ladépeche

boutique2