Nos compétences - Biova

fShare
0
Pin It

BIOVA accompagne les professionnels pour la réalisation :

  • Etudes sur l’impact des produits phytosanitaires sur la qualité des eaux souterraines et superficielles
  • Plans d’actions pour réduire les intrants, en milieu agricole et non agricole
  • Plans de désherbage communaux pour limiter voire supprimer l’utilisation d’intrants dans les communes
  • Plans de gestion différenciée pour les collectivités
  • Plans d’Amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticoles (PAPPH)

Une charte d’entretien des espaces publics est proposée depuis octobre 2010 aux collectivités et entreprises privées accueillant du public (hôtels, camping…) qui souhaitent engager une démarche environnementale de réduction d’utilisation des produits phytosanitaires (de l’étape initiale vers le « zéro phyto »). Cette charte permet de bénéficier d’un suivi des actions et de valoriser la démarche auprès des administrés et des clients. Le niveau 3 de cette charte permet à la collectivité d’accéder au label Terre Saine, opération nationale portée par le Ministère en charge de l’Environnement. L’objectif étant de mettre en valeur les collectivités qui mettent en place des actions en faveur du respect de l’environnement et en supprimant l’usage des produits phytosanitaires.

BIOVA anime des ateliers, des conférences, des soirées débat sur le thème de la mise en place de méthodes permettant une réduction voire la suppression de l’utilisation des produits phytosanitaires, à destination des collectivités, des spécialistes, des scolaires ou encore du grand public.

La charte des maires pour l’environnement encourage la protection de la biodiversité, la conjugaison de l’environnement et de la santé, et la conduite de politiques municipales écologiquement responsables. La lutte biologique n’utilise pas de produits phytosanitaires et répond à la démarche environnementale souhaitée.

La lutte contre les espèces, invasives et dommageables aux végétaux ou à la santé humaine, implique souvent l’utilisation de produits phytosanitaires.

Le respect de l’écosystème et de la biodiversité a amené BIOVA à accompagner, les collectivités, les entreprises ou les particuliers à la mise en place de méthodes de luttes alternatives à la lutte chimique.

BIOVA recherche en permanence de nouvelles méthodes alternatives pouvant se combiner à celles proposées ou s’appliquant sur des parasites émergents afin de proposer la meilleure solution à nos partenaires, tout en respectant les systèmes écologiques et en protégeant l’Homme. De nombreuses méthodes alternatives sont directement distribuées par la société.

fShare
0
Pin It

BIOVA participe au réseau d’épidémio-surveillance et aux Bulletins Santé du Végétal (grandes cultures, arboriculture, vigne) et anime la filière JEVI (ancienne dénomination : Zones Non Agricoles)

BIOVA réalise des audits et expertises sanitaires :

  • Phytopathologies des cultures ornementales
  • Phytosanitaires des cultures annuelles.

 

BIOVA répond tous les ans aux demandes de communes sensibilisées à la préservation de leur patrimoine et soucieuses de réaliser un plan de gestion.

L’expertise réalisée porte sur :

  • l’état physiologique des arbres
  • l’identification des agents lignivores et autres maladies pathogènes.

 

Ce bilan permet de disposer d’une photographie précise des travaux à réaliser. Il est une aide précieuse à la décision pour le gestionnaire de ces espaces.

BIOVA accompagne les clients qui souhaitent s’engager dans la Protection Biologique Intégrée en milieu clos ou en milieu ouvert :

  • Mise en place d’auxiliaires pour lutter contre metcalfa pruinosa (action régionale)
  • Organisation de la lutte collective contre le cynips du châtaignier avec torymus siniensis
  • Lutte contre les pucerons des Tulipiers avec un cocktail d’auxiliaire
  • PBI (Protection Biologique Intégrée) dans les serres municipales

boutique2