Sécurisation sanitaire des semis contre la carie commune du blé - Biova

fShare
0
Pin It

Vos céréales à paille peuvent être attaquée par la carie commune. Il s’agit d’une maladie courante, transmise par les semences ou par le sol. Dotée d’un fort pouvoir de propagation (dissémination sous forme de spores), elle provoque :

* des pertes de rendement : 1% des épis cariés à la récolte (année N) suffisent pour provoquer une perte de 20 qx/ha (année N+1) en cas de semences de ferme contaminées

* des difficultés de commercialisation (meunerie, alimentation animale) : les lots impropres sont irrecevables en meunerie à cause de l’odeur de poisson pourri qu’ils peuvent dégager et en alimentation animale, pour des raisons sanitaires et par peur de baisse de l’appétence

* la contamination des grains sains et du sol, au moment du battage, par l’éclatement des grains contaminés. La parcelle voire des parcelles voisines peuvent être contaminées par ces spores de T. caries qui peuvent se conserver dix ans dans le sol.

ble

 

Avant semis, une analyse au laboratoire sur la présence ou non de spores de caries sur vos semences de ferme voire leur quantification, permet :

  • d’orienter votre décision sur l’utilisation de tel ou tel lot en tant que semences de ferme et de leur traitement éventuel
  • et ainsi de sécuriser votre production et l’état sanitaire de vos sols vis-à-vis de la carie commune

 

Notre laboratoire BIOVA propose deux types d’analyse pour vos grains de céréales :

  • Détection de la présence de caries (distinction entre 4 espèces de caries : Tilletia caries, T. foetida, T. controversa, T. indica). Cette analyse est accréditée par le COFRAC depuis 2016 selon la norme 17025.
  • Détection et comptage du nombre de spores de caries par gramme de semences

 

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

News Labo